Souk Ahras

Augustin enfant à Taghaste
Souk Ahras, ou la protégée des lions, anciennement Thagaste, est une commune de la wilaya de Souk Ahras en Algérie, située à 35 km au sud-est de Guelma et à 100 km au sud-est d'Annaba. La vieille ville de Tagaste fut mentionnée par Pline l'Ancien comme une municipe.

Souk Ahras est issu de la combinaison de deux mots, le premier arabe : souk (سوق) qui signifie « marché », et le deuxième berbère (chaoui) ahras (ⴰⵁⵔⴰⵚ) qui est le plurielle de Aher (ⴰⵁⵔ) et qui signifie « lions » , et cela en raison de la présence de ces animaux jusqu'en 19308 dans ses forêts.

La deuxième légende rapporte que à l'origine elle s'appelait Souk Ras qui veux dire, Marché des têtes, la ville ayant abrité dans le passé un marché où l'on vendait des têtes momifiées d'animaux sauvages, notamment les lions les ours les éléphants et les guépards. Plusieurs desseins rupestre, notamment à Kef Lemsaoura, et des mosaïques, qui ont été trouvé sur des sites proches de la ville, montre les scènes de chasses aux animaux sauvages.

L'ancien nom numide de la ville Thagaste, dérive du berbère, Thagoust, dans le sens de sac, compte tenu du site de la ville située au pied d'une montagne entourée de trois cimes qui prend la forme d'un sac les contenant. Par la suite, quand les arabes pénétrèrent dans la région elle fut appeler Soukara. Dans d'autres sources elle est citée comme Le Palais de l'Africain, selon az-Zahiri.







fr.wikipedia.org - Souk Ahras
Recherche personnalisée

Message le plus consulté de la semaine